Dans la maison, mon bébé dort

Il dort derrière le rideau

Il dort dans les décombres

Un rayon de soleil caresse sa joue

Si douce, si tendre

Visage d’ange

Il dort maintenant

Dans cette maison où la fenêtre n’existe plus

Soufflée par l’explosion

Elle demeure brisée au fond de la pièce

Et la béance du trou dans le mur

A permis aux hommes d’entrer

Couverts de poussière

Le fusil à la main

Ils m’ont jetée sur le sol

Parmi les débris de verre cassé

Et ils m’ont brisée

Coupée, cassée, tailladée, enfoncée

Ils n’ont pas vu l’enfant derrière le rideau L’enfant silencieux.